AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Ven 18 Juin - 8:45

"Noir, tout était noir... Shima tendit les mains devant lui... Des mains d'enfant? Non impossible... Il n'était plus un enfant... Il était un adulte, un homme... Oui mais alors pourquoi?... Des cris résonnaient un peu partout autour de lui... Une voix en particulier... Celle là il la reconnaitrait partout... Celle de Shinishi... Mais pourquoi ce ton d'angoisse? De peur... Ce cris qui vous déchirait les trippes?... Que se passait il ? Bon sang!... Quelque de chaud lui coulait le long de la joue gauche... Il toucha ledit joue... Puis regarda ses doigts... Du sang!... Beaucoup de sang!... Sa vue se troubla... Son oeil gauche surtout... Le noir à nouveau... Shimazu ferma les yeux, déglutissant..Mais quand il les rouvrit.. Il avait froid terriblement froid.. Le ciel se dessinait devant lui.. Allongé sur le bitume.. Une terrible brûlure.. Son oeil gauche était en feu... Il avait tellement mal qu'il ne parvint qu'à gemir une plainte.. Faible.. Son corps était lourd.. Si lourd.. Le noir une fois de plus.. Et ce cris...

- Non!!!!!!!!"


Il se réveilla en sursaut, le front baigné de sueur.. Sa main gauche sur son oeil gauche.. Il le picotait affreusement.. Son esprit sortit peu à peu de cette brume dans laquel vous étiez au réveil.. Un cauchemar, juste ça.. Shima soupira, son rêve était tellement prenant ... Une chambre.. Et pas la sienne.. Mais où est ce qu'il était.. Un corps chaud à côté de lui..Qui... Il tourna la tête et soupira.. Il se rappelait maintenant.. Sortant lentement du lit, il prit garde de ne pas réveiller, l'homme qui y dormait...

Il ramassa ses affaires, faisant le moins de bruit possible puis partit à la recherche de la salle de bain, il ne mit d'ailleurs pas longtemps à la trouver.. Allant sous le jet d'eau chaude, il ferma les yeux, profitant des bien-faits de celle-ci sur son corps courbaturer d'avoir été ainsi malmener durant la nuit.. Ca ne le dérangeait pas.. Plus grand-chose ne le dérangeait.. Enfin tout dépendait comme tout à chacun.. Des brides de la nuit lui revinrent en mémoire tandis qu'il se lavait.. Jamais plus de deux soirs de suite avec la même personne.. C'était son état d'esprit.. Il ne s'attacherait pas, pas pour l'instant...

Sortant de la cabine de douche, ayant au préalable fermer l'eau, il prit un drap de bain et s'essuya... Geste fait avec automatisme.. Son reflet dans le miroir au-dessus de l'évier, l'attira, non il n'était point narcissique.. Bien au contraire c'était un regard critique qu'il posait sur son corps.. Une peau pâle, mais des muscles bien dessiné, soulignant bien ses abdominaux.. Des jambes fines, mais elles aussi, musclés.. Des fesses fermes .. Il n'avait pas un corps efféminé mais il n'était pas non plus un exemple de virilité.. Son visage, des traits eux aussi fins, des lèvres fines, rouges sang à cet instant sa lèvre supérieure surtout puis que tout en se regardant il la mordillait.. Un nez des plus normal. Des cheveux en pagaille encore tout humide de la douche qu'il venait de prendre... Et enfin ses yeux...Vifs et sombres comme la nuit.. Secouant la tête, il s'habilla, sous-vêtement, un boxer, toujours, ses chaussettes.. Un jeans droit et près du corps moulant à la perfection son fessier... Une chemise blanche entre-ouverte aux trois premiers boutons... Direction la sortit.. Mettant ces chaussures, il lui vint à l'esprit qu'il devait peut être laisser un mot... Soupirant il rebroussa chemin, entrant dans ce qui ressemblait à un salon. Cherchant papier et crayon, il griffonna de son écriture penchée quelque mots... Il posa la feuille de papier en évidence sur la table puis sortit de la pièce, prit sa veste et quitta l'appartement de son amant d'un soir...

Déambulant dans les rues, il ne savait même pas l'heure qu'il était, ayant cassé sa montre il y a peu... Ses mains s'enfoncèrent dans ses poches.. Recherchant sa drogue personnelle, il sortit son paquet de cigarette et s'en alluma une... Bon qu'allait-il faire aujourd'hui..? Et pourquoi pas remplacer sa montre par une autre.. Oui, c'était une bonne idée... Tatônnant la poche intérieure de sa veste il sortit son porte feuille.. Il avait de l'argent liquide sur lui... Au pire il avait sa carte aussi.. Tout était donc ok... Il prit la direction du centre commercial.. Un léger nuage de fumée l'accompagnant...


Dernière édition par Shimazu Fuma le Ven 13 Aoû - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Ven 18 Juin - 23:15

Un petit tour au Centre Commercial

Bon, c'était bien beau d'avoir quitté l'école, mais aujourd'hui, Kuro était un peu embarrassé. Pour son appartement, ses parents payés chacun une part de loyer, mais ce n'était pas un raison pour passer ses jours à ne rien faire et sortir juste pour aller pratiquer de son kendo, et puis, il n'avait pas des études pour rien tout de même. Du coup aujourd'hui, il a décidé de partir en reconnaissance pour se trouver un emplois dans une pâtisserie ou au pire, dans un boulangerie, mais au moins trouver de quoi employer ses journées. Sa première étapes fut donc de visiter le complexe commercial de Tokyo, après tout, il est dit 109, c'est qu'il doit y avoir tout autant de boutiques non ? Alors il trouverait surement un ou deux coins avec un commerce qui l'intéresse, du moins, il l'espérait fortement.

En out cas ce matin, il était motivé. Kuro sortit rapidement de son lit, ne prêtant pas attention à l'heure, il fila dans sa petite salle de bain et se prit une douche vite fait mais passa le double du temps à sécher, peigner et coiffer ses cheveux. C'était un rappel à son passé, à son frère quand il l'habillait en fille, et quand il se retrouva à vivre avec son père, celui-ci avait voulut à tout prix les lui faire couper, mais il avait refusé catégoriquement. Kuro ne savait lui même pas trop pourquoi il avait insisté pour les garder long mais qu'importe, ce n'était pas demain la veille qu'il prendrait les ciseaux. Alors, les coiffant en queue de cheval, il finit de s'habiller sobrement, pantalon noir, chemise blanche. Il enfila ensuite une veste sombre puis une fois quelques détails réglé, il alla se jeter dans la foule de Tokyo.

Comme beaucoup d'autres à cette heure, Kuro s'engagea dans le métro de Tokyo et se dirigea ainsi jusqu'à Shibuya, objectif, le Centre Commercial 109. Ainsi, à sa sortie de train, un nouveau bain de foule s'imposa jusqu'à ce qu'il finisse par arriver devant le complexe haut de plusieurs étages. Une chance que la gare n'était pas trop loin, il n'aurait su dire combien de temps il aurait tenu, entouré d'autant de monde, plus misérables et détestable les uns que les autres. Il fut bien heureux de s'extirper de ce bain des plus désagréable avec un petit groupe. Maintenant, plus qu'à faire tout le étages et regarder les vitrines des magasins. Un petit arrêt devant le plan de l'édifice s'imposa, découpé en plusieurs parties pour les différentes fonctions ou type de boutiques que l'on y trouve. Mais Kuro devait être myope parce qu'il ne voyait pas le coin réservé pour la nourriture du genre confiseries, pâtisserie et viennoiserie...

« Mais mince, doit bien y en avoir ici... »


Dernière édition par Kuro Watashima le Mar 3 Aoû - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Mer 23 Juin - 8:32

Les rues commençaient à s'animer, les gens allaient soit au travail, ou soit comme lui, aller faire quelques courses.. En temps normal, il fuyait la foule, ne se sentant guère à l'aise, trop de regards, trop de monde..Trop de tout.. Pourtant, avec ses études, il allait vers les autres..Mais pour lui ce n'était pas pareil..A part sa famille peut de chose l'intéresait en ce moment, il faisait peut être une crise d'ado en retard.. Mouais il y croyait pas de trop à ça... Un petit retour au domaine lui ferait sûrement du bien, histoire de se sentir mieux, il se sentait toujours mieux avec les siens...

Bientôt il arriva au centre commercial, pas vraiment noir de monde, mais l'activité était déjà de mise, il regarda vite fait autour de lui et se rendit compte qu'on l'observait.. Il fronça légerement les sourcils, qu'est ce qu'ils avaient à le regarder de la sorte? Son regard tomba sur un homme, qui lui aussi fronçait les sourcils, l'image de cet homme était pour le moins étrange..Des oreilles de loup ainsi qu'une queue qui battait l'air doucement.. Shimazu se mordit la lèvre, mais quel con! Cet homme n'était autre que lui, son reflet du moin dans la vitrine d'une boutique quelconque..La pleine lune..Il l'avait zappé, pourtant son aventure de la veille aurait dut lui mettre la puce à l'oreille.. Bon il allait faire quoi maintenant... Comment n'avait il pas pus se rendre compte du changement? Il secoua légerement la tête, et il souria, autant se faire passer pour une attraction du jour, bien que ça l'enchantait pas des masses, il fit un coucou à la ronde de gens qui s'était formée autour de lui et vanta les mérites du magasin animalier, il n'était pas très doué, mais fut néanmoins assez convaiquant pour que les gens se dispersent, une chance.

D'un pas attif, il prit la direction des toilettes publiques, il percuta quelqu'un et lui jeta un regard notant ses longs cheveux, il aurait pus passer pour une fille ce gars, mais l'odeur de celui ci ne trompa pas le démon.. Il eut un léger temps d'arrêt d'ailleurs à son odeur, quelque chose remua au fond de lui, son regard se mit à le détailler, pour finir par plonger dans le sien, le temps s'arrêta un instant, il était pas mal ce type.. Vraiment pas mal.. Dommage qu'il ne puisse pas là.. Tout de suite.. Mhh.. Ola!.. Penser à autre chose, il fallait qu'il pense à autre chose, foutu pleine lune!.. Shima jeta un coup d'oeil au panneau d'indication du magasin, repérant de suite où était les toilettes et après un ultime coup d'oeil à l'humain, il reprit son chemin et s'engouffra dans les lieux d'aisance..

Bon et maintenant? Shimazu soupira..Comment il allait se sortir de là? Sa veste n'était pas assez longue pour cacher sa queue, et il n'avait pas de capuche pour ses oreilles.. Il alla se mettre face aux miroirs et regardant son apparence.. Ses lèvres se tordirent en une petite moue.. Il retira sa veste et noua les manches autour de son bassin, bon un point de régler..Mais ses oreilles.. Comme il allait pouvoir les cacher? Il avisa sa coiffure..Il venait de se mettre dans un beau merdier là..Il était tellement prit dans ses reflexions qu'il n'entendit pas la port s'ouvrir, se ne fut que quand celle ci claqua qu'il sursauta et se retourna vivement, faisant face à la personne qui venait d'entrer....


Dernière édition par Shimazu Fuma le Ven 13 Aoû - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Mar 3 Aoû - 21:47

Kuro fulminait carrément contre le panneau d'information. Bon sang mais qu'ils étaient mal foutus avec tout leurs pictogrammes carrément incompréhensible ! Pouvais pas faire simple avec des mots clair c'est cons ?! Bon alors inventaire ... Ici, rien, deuxième étage ? rien non plus, troisième peut-être ? Non, c'est toujours pas ça. Attendez, c'est quoi ce pictogramme ? Ouais non, pas quelque chose d'intéressant. Bon sang, mais il est où ce foutus étage avec pâtisseries à gogo ? Non mais quelle idée il a eu de vouloir s'engager dans cette voie aussi. C'est vrai, pourquoi il avait choisit ce métier ?... Ça devait avoir un rapport avec son frère, ou du moins à son enfance, leur mère préparait souvent des gâteaux, et les meilleurs du monde ! Ce devait être plutôt pour cela, parce que c'est même pas la peine de songer qu'il a fait ça dans le but de préparer de bons gâteaux pour Heijiro, plutôt crever ! Le jeune homme lâcha un soupir d'exaspération quand une cacophonie attira son attention. Non loin de là, une foule de gens s'était regroupé autour de quelque chose ou quelqu'un et braillaient dans tous les sens. Que les humains peuvent être pénible. Nouveau soupir. Bon, où en était-il ? Ah oui, cherchait l'étage des boutiques alimentaires genre pâtisserie. Il poussa un cri de victoire, intérieurement bien sûr, il venait enfin de trouver l'étage ! Sur son visage, cependant, rien ne recelait une quelconque joie.

Quand même bien il y en aurait eu, celle-ci se serait vite évaporé car quelqu'un venait de le percuter. Aussitôt, Kuro c'était tourner vers lui et la première pensée qui lui vint à cet instant fut « Mais qu'est-ce que c'est que ça encore ? ». Cette pensée avait tout son sens puisque le type en face de lui avait un accoutrement tout ce qu'il y a de plus étrange, mais en même temps... cela avait quelque chose de fascinant. Pourtant, il devait avoir devant lui une bien étrange personne devant lui, puisque avoir le cran de s'afficher avec des oreilles et une queue de chien... Il n'arrivait malgré tout pas à détacher ses yeux de cet étrange individu et celui-ci semblait le fixer avec une insistance.... presque gênante. Il y avait vraiment quelque chose de bizarre avec ce garçon, mais il n'arrivait pas à dire quoi... Peut-être que c'était juste son look qui était déroutant après tout. Kuro resta un moment planté là, même quand le type finit par tourner les talons et s'éloigner. C'était quoi son problème ? Le fixer, limite de relooké, même pas une excuse pour l'avoir bousculer et en plus, il se permettait de l'intriguer... Bon oké, le dernier point ce n'était pas vraiment de sa faute mais bon.

Le jeune homme jeta un bref regard au panneau d'information fixé au mur histoire d'être sûr de se rappeler à quel étage sont les pâtisserie puis s'éloigna d'un pas vif. Il ne saisit pas avec exactitude ce qu'il voulait faire lui-même mais y'a un truc chez ce type qui le fasciné. C'était tout bonnement impensable pour lui, parce que d'ordinaire, il se fait associable, il n'aime pas le contact avec les gens, alors ressentir une quelconque attirance pour quelqu'un cela lui fait... bizarre. En vérité, ce sentiment ne lui était pas arrivé depuis son enfance, et cela tourné encore en rapport avec son foutus frère. Un vrai démon qui lui a pourris son enfance. Quelle fut pas sa joie quand il vint à vivre avec leu père ! Mais tout cela, il ne l'avait ressentit qu'après coup... Rah mais pourquoi il pensait à cet idiot aussi, il fallait qu'il se reconcentre et qu'il retrouve cet étrange individu. Oui mais qu'allait-il bien pouvoir lui dire après ? Kuro n'en avait strictement aucune idée, il allait devoir improviser, et vite, parce que l'homme aux oreilles de chien venait d'entrer dans les toilettes et il en était tout près. Bon, autant faire comme si de rien n'était au début, mais cela ne le mettait pas trop à l'aise. C'est qu'il en rougirait presque. Oh, il venait de trouver une excuse : se recoiffer...

Ainsi, en silence, il entra dans les toilettes pour hommes et ne put s'empêcher de jeter un regard vers l'étrange individu. Celui-ci s'était tourné dans sa direction quand la porte vint claquer en se refermant. Cette fois-ci, il ne parvint pas à soutenir son regard mais vint à ses côtés, pour être en face des miroirs. Bon, il avait ce qu'il voulait, c'est à dire être à son niveau, mais il ne savait toujours pas quoi dire et n'osait pas vraiment poser de question sur son... accoutrement. Faisant fit de tout cela, il dénoua ses cheveux et sortit un petit peigne de sa poche -il est toujours équipé pour en prendre soin- et en passa quelques coups dans ses mèches d'ébène. Kuro défit ainsi quelques noeuds, et tout cela en silence, se préoccupant peut de l'individu en fin de compte. Bientôt, il n'allait plus avoir de raisons de rester, alors que faire ? En tout cas, il prit son temps pour recoiffer ses cheveux, venant à les dresser sur le sommet de son crâne, son lacet entre les lèvres et se fixant distraitement sur le miroir...


Dernière édition par Kuro Watashima le Ven 27 Aoû - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Ven 13 Aoû - 12:46

Personne qui n'était autre que celle qu'il avait bousculé un instant plutôt.. Le sort était contre lui apparement.. Shima reteint de justesse le grognement qu'il sentait naître au fond de sa gorge..Mais quel imbécile il avait été, il avait zapé la pleine lune, et toutes ses conséquences.. Outre le fait d'avoir l'air d'un neko version canin, il avait horriblement chaud, et l'odeur de cet homme ne faisant qu'amplifier la chaleur dans ses reins, qu'il sentait se propager dans son bas ventre.. Manquerait qu'il se mette à avoir la trique, et ça serait le pompon...

Il se doutait bien que son regard n'était pas facil à soutenir, surtout avec l'onde de désir qu'il envoyait malgres lui... Fichue lune! ..Mais aussi étrange que cela pouvait être cettte fois ci, l'humain à la délicieuse odeur soutint son regard, mieux que ça même il vint se mettre à ses côtés, Shimazu inspira profondement, et s'en sans cacher, une bouffée de son effluve humaine et ferma légerement les yeux..Mhh il sentait bon..Trop bon d'ailleurs..

Shimazu regardait chaques mouvements que faisait l'homme, les trouvant gracieux et sexy à souhait, il n'y avait certes rien de sexy à se recoiffer, et encore tout dépendait le point de vue, mais notre démon n'était point dans classer dans la catégorie des gens normaux, et qui plus était il était loins d'avoir toutes ses facultés ... Lentement il bougea, se plaçant dans le dos de l'humain, le regardant dans le miroir, avant de pencher légerement la tête et de poser le bout de son nez contre sa nuque, humant directement, ce délieux parfum qu'était l'odeur de cet homme à la base même.. A nouveau il dut retenir un grognement..

Il caressa lentement sa nuque avec la pointe de son nez, fermant les yeux, appréciant la douceur de sa peau..Il n'avait absolument pas consicence qu'il pouvait passer pour un détraquer là, ou un pervers de la pire espèce, il agissait à l'instinct, et il prenait en compte le besoin qu'il avait à cet instant, de sentir cette odeur, d'effleurer, de toucher cette peau si délicieusement tentante.. Il ne faisait rien de mal après tout, enfin si on omettait que ce qu'il faisait devait être troublant et pas forcement dans le bon sens..mais il n'y pouvait pas grand chose.. Bons sang qu'il faisait chaud, l'air s'était comme allourdit et était emplit d'éléctricité..Il savait ce qui se passait, il désirait cet homme, et cette fois son corps se réveilla pour de bon, reculant légérement son bassin afin de ne pas toucher le fessier de l'humain avec la portubérence qui venait d'apparaître dans son jeans, il déposa un doux baiser à la base de sa nuque.


- Vous sentez bon..

Sa voix était rauque et basse, trahissant son désir, de ça au moins il s'en rendait compte, mais il ne pouvait, ne voulait pas se maitriser..Pourquoi le ferrait il d'ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Ven 27 Aoû - 19:50

Qu'attendait-il en se rendant aux toilettes à la suite de cet étrange individu ? Rien. Kuro s'y était rendu sans aucune raison valable, il se demandait même pourquoi il avait ressentit la nécessité de partir à sa suite. Tout cela pour dire qu'en fin de compte, il se retrouvait non loin de lui dans les toilettes et qu'il n'avait rien de trouver de plus intelligent à faire que de se recoiffer... Il avait eu beau vouloir le suivre, il ne savait ni quoi lui dire, ni quoi faire d'autre de concret, alors comme "excuse" pour s'être rendu aux toilettes, ce fut qu'il avait ressentit la nécessité de se recoiffer. C'était idiot mais pourtant, il n'avait rien trouvé de mieux à faire. Lâchant un profond soupir intérieurement, il en était à ce stade là où on se fixe dans le miroir tandis que l'on maintient ses cheveux en l'air. Tenant le lacet servant à les nouer entre ses lèvres, il s'était figé l'espace d'un instant quand il remarqua subitement le reflet de l'étrange homme venir se joindre au sien dans sur le miroir. Néanmoins, Kuro ne se retourna pas, fermant un instant les yeux, il serra ses cheveux dans sa main et finit par récupérer son lacet pour les nouer sur le sommet de son crâne. Néanmoins, il eut un mouvement d'arrêt en sentant subitement le nez de cet étrange individu dans sa nuque.

Autant dire que Kuro fut profondément surprit par ce geste mais n'en dit rien néanmoins, et presque comme s'il n'y avait rien eu, il finit de nouer sa queue de cheval, la lissant ensuite d'un bref coup de peigne. Mais l'homme dans son dos garda son nez dans sa nuque, plus encore, il la caressait du bout du museau. Comme pour éviter de le gêner, il ramena ses cheveux sur le devant gauche de son épaule, gardant sa queue de cheval entre ses mains tandis qu'il tourna légèrement la tête vers l'étrange homme. Son regard se porta distraitement sur lui, fixant son visage qui était bien proche de son cou, cou dans lequel il vint déposer un baiser avant de souffler quelques mots qui le surprirent plus ou moins. Il lui aurait dit qu'il sentait mauvais, pour sûr, Kuro l'aurait mal prit, mais de là à dire qu'il sentait bon... Il haussa légèrement les épaules, pas une once d'expression sur son visage, il perçut cependant son léger mouvement de recule et son regard descendit inexorablement plus bas.

« Et vous, vous semblez en proie à un désir charnel. »

Simple constatation des choses. D'un geste de la main, il ramena ses cheveux dans son dos tout en fermant un instant les yeux. Bon, au moins, un contact était établi, même si Kuro avait été bien loin de s'imaginer que cela aurait pu se passer ainsi. Qu'importe, ou presque. Qu'allait-il faire ? Satisfaire le désir de cet homme, lui qui n'aime d'ordinaire pas le contact humain ? Mais cet étrange individu avait quelque chose de... fascinant, une chose intrigante qu'il n'arrivait pas à saisir. Cela aller bien au de-là de son accoutrement canin des plus particulier. C'était autre chose, une chose difficile à expliquer et surtout à cerner, même pour lui. Comment dire... C'était un peu comme une attirance, pourtant, ce n'était pas son genre, enfin, disons qu'il n'a jamais ressentit une quelconque attirance envers qui que ce soit, même pas envers son frère, surtout pas envers son frère. Ça pouvait pas être de l'amour non plus, il ne fallait pas exagérer, il ne le connaissait que depuis à peine de minutes et autant dire que les histoires de coup de foudre suite à un simple regard, il n'y croyait pas vraiment. Mais alors qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Aucune idée et franchement, Kuro n'avait guère plus envie de se tracasser la tête pour cela...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Lun 6 Sep - 8:16

Shima continuait de l'observer, laissant son regard couler sur lui, détaillant, essayant de deviner les courbes qui se cachaient sous ces habits.. Il le voyait mince, mais musclés, pas une masse de muscles non, mais des muscles fins et bien dessinés... Son regard remonta et il croisa le sien, un sourire amusé naquit sur ses lèvres.

- En proie au désir charnel.. Oui on peut dire cela..

Ca sonnait mieux qu'en chaleur, ça c'était sur.. Son sourire se changea bien vite en un autre en coin, il se demandait ce qu'allait faire cet homme si jamais il tentait quoique se soit... Il ne bougerait pas, bien qu'il avait un petit doute, Shima devait avouer que c'était le plus plausible de tout les cas de figure, après tout, cet humain n'avait même pas bougé quand il s'était mit dans son dos, ni quand il l'avait caressé de son nez, et encore moins quand il y avait déposé un baiser... Cet humain avait une nonchalence, une façon d'être blasé intéressante.. Shima aurait presque put croire qu'il voyait en cet homme le reflèt de sa propre façon d'être.. Cet humain était il capable tout comme lui de faire céder la glace pour être aussi brûlant qu'il arrivait à Shima de l'être...?

Il s'humecta lentement les lèvres, passant sa langue sur son inférieure puis sur sa supérieure, cela serait intéressant à découvrir.. Il avança d'un pas, se collant contre cet homme, posant une main sur sa taille, l'autre sur le rebord du lavabo, il n'avait pas romput le contact visuel.


- Cela n'a pas l'air de vous perturber plus que ça...

Nouveau sourire amusé, puis il redevient sérieux, cet homme ne se doutait vraiment de rien? Ou alors il cachait bien son jeu? Shima remonta sa main qui se trouvait sur sa taille la posant à plat sur le torse de l'humain, caressant celui ci du bout des doigts.. Comment la texture de sa peau pouvait elle être? Douce, rugueuse? Shima opta plutôt pour douce, il allait s'en rendre compte par lui même.. Sa main redescendit se faufilant sans aucun préjuger son son haut et remonta.. Il ferma un peu les yeux quand ses doigts entrèrent directement en contact avec la peau de l'homme.. Douce et chaude à souhait... Il s'amusa à tourner autour de son nombril, l'observant entre ses cils.

- Quel est ton nom...?

Il le voulait, et il l'aurait, aller savoir pourquoi il en avait l'intuition.. Sa main remonta à nouveau, son bassin se collant un peu plus au sien, ses doigts effleurèrent un grain de chair, le titillant sans jamais réellement approfondir le contact, s'amusant ainsi à le torturer, à tester ses réactions.

- Et maintenant, le sort en serait il jeté?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Lun 20 Sep - 13:55

Kuro avait prononcé cette phrase avec un ton détaché et des plus neutre, ce qui peut paraître étrange quand l'on parle de ce genre de chose. Toutefois, il n'avait jamais mi beaucoup d'émotions dans ses paroles, son ton, mais aussi son attitude, était toujours très plat, peut-être un peu trop même. Ceci dit, caché derrière ce plat, il y avait aussi un léger vide, dans ses pensées, parce qu'il ne songeait en cet instant là à rien en particulier. L'homme qui lui faisait face lui paraissait juste intriguant et fascinant sans qu'il ne puisse dire pourquoi. Pour lui qui aime maîtriser un minimum les choses et qui ne s'intéresse d'ordinaire jamais aux autres, cette situation était un grande première. Qui plus est, cette scène là était encore plus particulière quand on savait et voyait dans quel état était l'homme qui lui faisait face. "En proie à un désir charnel" résumé bien ce que cet individu ressentait, il n'y avait qu'à voir comment il l'avait approché. Dans un cas ordinaire, Kuro n'aurait sans doute laissé personne le toucher mais comme dit précédemment, ici, il s'agissait ni plus ni moins d'un cas exceptionnel.

Il ne détacha pas son regard quand l'inconnu aux attributs canins vint tout bonnement se lécher les babines avant de s'approcher d'un pas et se coller contre lui, déposant par la même occasion sa main sur sa hanche. Les deux individus faisaient exactement la même taille mais malgré tout, Kuro avait la sensation que son vis-à-vis était plus jeune que lui de quelques années à peine. Dans le fond, s'en était un peu perturbant mais cela ne se vit en rien sur son visage, il était capable d'une inexpressivité à toute épreuve. Il ne bougea pas non plus, même quand la main de cet homme remonta pour se poser sur son torse, lui arrachant au passage un léger frisson. De ses doigts à lui, il frôla délicatement la main de l'inconnu, ne le lâchant pas des yeux.

« Devrais-je l'être plus que cela ? »

Laissant la main glisser sous ses doigts pour redescendre au niveau de sa hanche. Kuro eut un nouveau frisson quand il sentit le contact se faire directement sur sa peau et remonter progressivement. C'était sans doute la première fois qu'on le touchait ainsi et pour un premier contact, cela ne lui parut pas désagréable, tout au contraire. Observant son vis-à-vis qui venait de fermer les yeux, il porta délicatement sa main vers son visage, ses doigts venant retracer lentement les contours de sa mâchoire, allant de sous l'oreille jusqu'au dessous de ses lèvres où il arrêta son mouvement. Les remontant légèrement, il finit par poser sa main sur sa joue et venir caresser de son pouce ses lèvres qui se mirent à bouger délicatement pour ajouter paroles au dialogue. Un dialogue auquel Kuro ajouta sa propre réplique, réponse à la question que l'on vint lui poser.

« Je me nomme Kuro, puis-je savoir à qui ai-je l'honneur ? »

Frémissant encore en sentant sa main remonter le long de son torse jusqu'à arriver à une petite zone érogène, cette fois-ci, il ne resta pas complètement de marbre sur son visage. Entre ouvrant légèrement les lèvres, il ferma les yeux, ne sentant que plus distinctement encore ce doux contact qui s'offrait à lui. Rouvrant lentement un instant plus tard les yeux, il vint finir par rapprocher son visage du sien tandis que sa deuxième main venait se déposer sur la hanche de l'inconnu. Leurs deux têtes étaient à présent si proche que quelques centimètres seulement séparaient leurs lèvres, leurs souffles chauds se mêlant ainsi. Un imperceptible sourire naquît sur son visage quand cet individu vint parler d'un sort qui pourrait en être définitivement jeté. Se rapprochant encore un peu plus, il finit par murmurer en guise de réponse :

« Je n'ai pas pour habitude de m'offrir à un parfait inconnu. » Puis lentement, il lia leurs lèvres entre elles en un léger baiser qui se voulait à la fois doux et légèrement timide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Mar 21 Sep - 13:34

Il était resté impassible, sauf quand Shimazu effleura, taquinant cette petite zoné érogène, tant mieux, un "glaçon" ne lui aurait pas plus, Kuro, c'était donc son prénom, l'intriguait, l'attirait comme peu de gens savaient le faire, ce n'était pas plus mal.. Il l'avait laissé faire, quand la main de l'humain c'était mit à caresser son visage, ses lèvres, il avait frissonné à ce moment là.. Il était étrangement bien ainsi, son corps collé au sien, leur souffles se mêlant.

- Shimazu.

Autant répondre à sa question, l'idée qu'il puisse gémir son prénom, l'émoustillait, car il ne doutait vraiment pas de ce qui allait se passer, son seul regret, fut l'endroit où ils étaient..

- Il faut une première fois à tout. Et puis tu connais mon prénom, je ne suis plus un étranger...

Un sourire en coin naquit sur les lèvres de notre démon, une petite lueure d'amusement dans les yeux, il l'embrassa à son tour, restant dans la douceur et la légereté, il aimait beaucoup la texture et le goût de ses lèvres, passant lentement sa langue sur ses jumelles, il partit ensuite à la conquète de sa langue, l'entrainant au fur et à mesure dans un ballet des plus sensuels... Et puis au bout d'une longue minute, peut être deux, il rompit l'échange, déposant un aérien baiser sur ses tentantes rougies et gonflées par le baiser qu'il venait d'échanger... Autant ne pas être pressé pour le moment, cela ne menerait à rien sinon.

- Mais on peut parler un peu si tu le veux..

Ses doigts s'emparèrent de son mont de chair de l'humain, le pinçant de plus en plus fortement, le faisant rouler entre son index et son pouce, il n'était pas contre le fait de parler, tant qu'il pouvait le toucher, le découvrir à son gréer.

- Mon apparence ne semble pas te surprendre pourtant tu peux juger que tout cela est réel..

Une nouvelle fois Shimazu posa ses lèvres sur celles de son vis à vis, puis elles descendirent doucement sur son menton, il y passa un léger coup de langue, fermant un peu les yeux, son corps s'appuya un peu plus contre le sien, le bloquant entre le lavabo et lui, il avait vraiment chaud à cet instant, et l'odeur de cet humain, ne faisant qu'encore plus accentuer cette chaleur... Sa jambe se faufila habilement entre celles de Kuro exerçant une légère pression sur son entre-jambe, il le fixait, le contemplait plutôt, ce même sourire, dont il ne se séparait rarement, ornait ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   Lun 24 Jan - 22:20

Kuro ne s'était jamais autant laissé allé. C'était bien la première fois qu'il laissé quelqu'un le toucher de cette manière et bien la première fois qu'il venait embrasser de lui même une personne. Que ce soit un homme qu'il avait tout près de lui ne le dérangeait pas le moindre du monde, il n'avait jamais eu de penchant pour une sexe plus que l'autre. Il trouvait que cet instant été plutôt agréable malgré l'endroit où tout ceci se déroulait. Shimazu. Ainsi était venu à son oreille le nom de ce jeune homme avait qu'il il échangeait un baiser qui se faisait de plus en plus long et profond. Ce n'était vraiment rien d'habituel qu'il ressentait là, et rien de bien désagréable. Ses joues prirent de légèrement teinte sous les attouchement de ce garçon, et autant dire que voir son visage exprimer ceci, c'était extrêmement rare. En retour, Kuro glissa ses doigts dans sa nuque, caressant délicatement sa peau du bout des doigts avant de les faire passer lentement dans ses cheveux.

« Réel ou non, cela m'importe peu, ce n'est qu'une petite touche d'originalité, le genre de chose qui rend unique et intriguant. »

Kuro savoura les lèvres u jeune homme le temps qu'elles entrèrent en contact avec les siennes avant qu'un long frémissement ne le parcours en les sentant glisser contre sa peau. Il était pris au piège contre le lavabo derrière lui, profitant pour ce caler contre, il glissa sa deuxième main au niveau de la hanche de Shimazu pour la faire passer lentement vers son dos, profitant qu'il soit tout contre lui. Puis subitement, il sentit une pression se faire entre ses jambes et sous celle-ci, il ne put s'empêcher de laisser filer entre ses lèvres un petit bruit où se mêlait surprise et plaisir. Venant alors fixer le visage de son vis-à-vis, il ne fut que plus tenter de rapprocher de nouveau son visage du sien et de glisser ses lèvres contre les siennes, s'enivrant que la chaleur douce et apaisant qui émanait de lui. Sa main dans son ds glissa légèrement sous son haut, frôlant sa peau brièvement en de chaste caresse tandis qu'il relâchait déjà ses lèvres. Un peu à lui de prendre quelques initiative, il n'allait pas non plus laisser un inconnu prendre possession de lui sans rien faire en retour.

« De quoi vous voulez-vous que l'on parle ? Donnez moi un indice. »

Mais sa phrase à peine achevé, Kuro déposa un baiser dans le cou du jeune homme, passant plus franchement ses doigts dans son dos, caressant délicatement sa peau. Puis ses lèvres remontèrent légèrement, s'en allant jusqu'à cette oreille canine si étrange aux premiers abords. Puis sans rien ajouter de plus à ses précédentes paroles,il vint lui mordiller délicatement l'oreille, sans chercher à lui faire mal, ses doigts jouant avec ses cheveux tandis que sa main plus basse passait sur sa hanche pour passer vers son ventre. Était-il fou de s'offrir ainsi et de répondre à de telles avances ? Qu'importe ! Il ne s'était jamais aussi bien senti de toute sa vie, autant en profiter. Il ne se souciait même plus de savoir qu'ils étaient dans des toilettes publics, au diable la morale, il avait trouvé une personne qui l'attirait plus que tout, il avait envie de rester auprès d'elle, qu'importe ce qu'il devrait faire. Tout ce qui lui importait pour le moment, c'était de caresser son corps et de le laisser jouer avec le sien en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alea Jacta Est ou pas..// Pleine Lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 3 : la pleine lune, çà fait mal même chez les Miss !
» Pleine lune et maux de tête [PV Remus Lupin]
» Alea Jacta Est : les babars arrivent !
» Au bord du lac, un soir de pleine lune.
» La pleine lune 20% plus grosse que d'habitude !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Opus Luna ::  :: RP Abandonnés-
Sauter vers:  
Votez pour nous !
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux | Ikariam