AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Papa en colère ?! Oo [Demi-Lune]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un Papa en colère ?! Oo [Demi-Lune]   Sam 14 Mai - 15:32

Dring…Dring…DRIng…DRINg…DRING !!!!!!!

Ah, la joie de la sonnerie de téléphone clairement pas moderne. Un bonheur pour les oreilles…D’accord, un supplice qui fait qu’un certain homme a fait un bon de quelques mètre, fouille partout sur les papiers aux formats A3 disposés sur son bureau…quoi ? L’objet de ce bruit incessant.
Là ! Enfin, il l’a en main. Parfait, un plaisir assuré…Oh oh…Ce nom, « Lycée Hibiya »…ça sent mauvais ça. Inspirant profondément, l’homme en blouse blanche décroche avec courage.


« Bonjour, Kyoshin Shigo à l’appareil, c’est pour ?
- Oh ! Monsieur Kyoshin…Je suis Mlle Yuzuhara, le professeur principal de votre fils, Kyoshin Kakuto. En fait, je vous appelle pour…
- Kakuto a encore fait quelque chose, c’est ça ?
- Oui, en effet. Il est actuellement dans la salle d’études. Il faudrait que vous veniez le récupérer, s’il vous plaît.
- Bien, j’arrive. Merci à vous Yuzuhara-senseï, et veuillez excuser mon fils…
- Oui, bien sûr. »


Raccrochant, l’ingénieur se frotta les yeux tout en gardant le téléphone en main. Il était dans son bureau, à la Génova…Bon, en partant maintenant il devrait arriver en peu de temps à l’arrondissement de Chiyoda.

« Hoy, p’pa ! On m’a demandé de te remettre ce…projet. Euh, y’a un problème papa ?
- Ah, Lazar…Tu tombes bien. Peux-tu prévenir le service que je dois m’absenter un instant ? Je dois aller au lycée Hibiya.
- Hinata ne va pas bien ? Ah moins que…Kakuto a encore fait des siennes ?
- C’est ça. Je compte sur toi Lazar. »


Tout en parlant, notre homme avait ôté sa blouse, et s’était emparé des clés de sa voiture. Il savait qu’il pouvait faire confiance en Lazar pour gérer les choses avec le chef de service. Et puis, Shigo est un ancien de la boîte, un de ceux en qui ont a confiance, et qui fait bien son boulot…Parfois même, est-il trop « exigeant » envers son travail.
Mais bon…tous savent pour sa situation familiale, et lorsque l’école appelle pour des problèmes, ils savent aussi que Monsieur Kyoshin est du genre à foncer. Autrefois, c’était sa femme, Jiki, qui s’occupait de tout ça…Mais les temps changent dirons-nous.

Arrivé au parking, ni une, ni deux, l’homme s’engouffra dans son véhicule et démarra. Bon, c’est une personne bien éduqué, il n’a pas oublié de mettre sa ceinture.
Le voilà parti…quand son téléphone sonne de nouveau. Encore le lycée ?


« Oui ? Je suis en route pour venir récupérer Kakuto-kun, Yuzuhara-senseï…
- Oh, en fait, je vous appelle pour vous dire qu’il n’est plus là.
- Pardon ?!
- Il a filé, sa moto aussi n’est plus là…
- Que ? Bien, merci…Je vais voir si je peux le trouver…Navré du dérangement. »


Shigo était en colère, quand même. Il était définitif que les voix, et le ton, allait monter lorsqu’il trouverait Kakuto. Avisant l’heure, et se souvenant que Hinata était au club, il lui téléphona. Vive le kit main libre.

« Hinata-kun…aurais-tu idée d’où je peux trouver Kakuto ?
- Oyaji ? Oh…Kaku-nii est probablement en balade dans le coin. Y’a des rumeurs qui disent qu’il va souvent dans une salle de jeux près du lycée. Elle est en face du pachinko. Si ça put t’aider…
- Merci. Si tu le vois, dit-lui que je le cherche. »


Mais voilà, alors qu’il tournait à droite à un feu…son regard fut attiré par quelque chose. Un véhicule : une moto. Oh qu’il saurait la reconnaître cette moto, garée dans le coin…Celle de Kakuto : à n’en pas douter.
Ralentissant, le père ne put que voir une ruelle…un mauvais pressentiment vint à naître. Bon sang, que faisait encore la petite teigne ?! Déjà qu’il a arrêté la boxe sans même vouloir dire pourquoi…enfin, la mort de Jiki ne doit pas être étrangère à tout ça.
Trouvant un parking, notre mister s’y gara. Il sauta presque hors du véhicule, le ferma d’un clic, et courut vers l’endroit où il avait remarqué la moto de son fils. Arrivée prés de cette-dernière, il entendit du bruit provenir de la petite ruelle. Autant le dire, il s’y engouffra sans chercher à en savoir plus.

Là, un petit attroupement de jeunes…fronçant les sourcils, notre homme se demandait bien ce qui se passait. Il était trop loin, et ne pouvait voir. Aussi, demanda-t-il à un des gamins présents :


« Il y a quelque chose ?
-Hein ? Oh…Juste un gamin qui cherche des noises à un autre plus vieux. Ils sont en train de se fighter…C’est la classe franchement. »


Ne pas s’énerver Shigo…non, ce n’est pas une bonne idée.
Essayant de rester zen, l’homme inspira et expira avec force. Puis, l’adulte se fraya un chemin parmi les abrutis de spectateurs. C’est alors qu’il le vit : Kakuto Kyoshin. Il se battait, en effet. Sa position était la même à peu de chose près que celle qu’on lui connaissait sur un ring. Là, on pouvait voir qu’il était et restait un boxeur. Voir son fils ainsi rendit à la fois heureux et triste notre paternel. Il était heureux de savoir que son fils pouvait toujours aimer la boxe, mais triste que cela ait lieu dans la rue, sans lois ni règles : devenant un danger.
Mais voilà, alors qu’il semblait que les deux se battaient loyalement, quelqu’un vint à intervenir pour attaquer dans le dos le blondinet. Un ami du gars ? Une autre personne qui en veut à Kakuto ? Shigo n’en avait que faire…et en bon père qu’il est, il a foncé et s’est interposé : se prenant un coup de batte à la place de son fils. Il allait avoir mal à l’épaule pour un bout de temps, mais bon…


« CRETIN ! Une batte de baseball ne doit pas servir à ça ! Viens-là que je t’en foute une, toi ! »

Oui…il est en colère et vient de gueuler et de foutre une gifle à son « agresseur ». Les gens n’y comprennent plus rien : je vous rassure…Kakuto hallucine aussi et ne peut que lâcher un :

« P’pa ? Qu’est-ce que tu fous là ? »

Se retournant vers son fils, les yeux marron de l’ingénieur fan de baseball lançaient des éclairs.

« Alors, toi…on va avoir une sérieuse discussion…Quant à vous, je peux savoir ce que cet idiot vous a fait ? Et puis, ça vous arrive souvent de vous battre contre des plus jeunes ? Non, Kakuto, tu la fermes pour une fois. »

A qui venait de s’adresser Shigo ? Mais…à ceux qui s’en étaient pris à son fils pardi ! Quoique, il espérait que ce soit ces types qui aient commencé, et non l’inverse. Ralala…Décidément, ce genre de situation pouvait le gonfler.



Hj : Kakuto étant un PNJ, tu peux choisir comment vos persos en son arrivé là...tu peux faire ce que tu veux en fait. Même être un spectateur, ça me va aussi xD
Je te laisse le choix complet, et n'hésite pas à manipuler le PNJ de Kakuto si tu en sens le besoin. C'est un jeune homme qui s'énerve facilement, et qui joue les durs...et qui adore la boxe. Y'a pas besoin d'en dire plus à son sujet lol ^^
Bonne journée, et j'espère que tu aimeras cette ouverture ^^'

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Papa en colère ?! Oo [Demi-Lune]   Lun 16 Mai - 9:45

  • Adrénaline nf BIOCHIM Hormone du groupe des catécholamines sécrétée par la médullosurrénale. Loc fam Poussée d’adrénaline : accès d'excitation de colère.
  • Catécholamine nf CHIM Amine vasopressive telle que l'adrénaline.
  • Médullosurrénale nf ANAT Partie interne des glandes surrénales, sécrétant notamment l'adrénaline.
  • Vasopresseur nf MED Substance qui contracte les artères.


Mon sang pulsait dans mes veines à une vitesse folle. Mon cœur battait comme un dingue ! L'adrénaline parcourait mes veines, me grisant de sa douce et infernale chaleur. Mon esprit ne pensait plus qu'à une chose : bander mes muscles pour frapper. Une fois de plus, je ne savais pas comment j'en été arriver à ce combat. Mais je m'en fichais éperdument. Mes yeux ne voyaient pas la foule attrouper en cercle autour de nous. Mes yeux ne voyaient que ce gamin imprudent qui avait dû me chercher des noises. Sa position était parfaite, il avait dû pratiquer un sport de combat pendant très longtemps, à en juger par la posture, ça devait être la boxe. J'avais jeter ma cigarette pour ne pas en être encombrer. Ma posture était bien plus désinvolte que la sienne, j'avais appris à me battre dans la rue contrairement à lui. Ça promettait d'être intéressant. Rare sont mes combats avec une personne entrainer.

Le premier qui me dit que je me bats comme un chien mouiller, je lui arrache un bras. Je me bat loyalement. Même si je ne voit que d'un œil, ça ne me porte pas préjudice, quand on à une faiblesse, on apprend à en faire un atout. Le gamin lança une offensive. Un poing vif, rapide. J'ai juste eut le temps d'esquiver en me mettant de coter. Mon corps à de bons réflexes. Je le laissa donner l’offensive par trois fois avant d'entrer totalement dans le combat. Il c'était amuser, ne m'avait pas toucher pour l'instant. Mon premier coup l'a pris par surprise. Les boxeurs n'attaquent pas avec les jambes. Moi si.

Il c'est ramasser mon pied dans le flan, n'a pas tarder à riposter et ma coller son poing dans le ventre. Ma mâchoire ses crisper. Il avait les poings dures ce petit ma parole ! On était revenu tous les deux à une posture d'engagement. Ma vision lointaine à aperçu Benjiro brandir sa batte de baseball au dessus de la tête du gosse.

« Oh ! C'est mon combat enfoiré ! »

J'avais crier suffisament fort pour qu'il m'entende, mais la batte s'abaissa tout de même vers le gosse. Gros coup de chance pour celui-ci, un homme est venu intercepter le coup en ce le mangeant dans l'épaule. Benjiro n'y va jamais de main morte, il va douiller le vieux.

« CRETIN ! Une batte de baseball ne doit pas servir à ça ! Viens-là que je t’en foute une, toi ! »

Comment ça une batte de baseball ça ne sert pas à ça ?! Ça n'a pas d'autre utilisation, il voudrait que ça serve à quoi au juste...? A frapper dans une baballe pour que des guss courent après ? Bon ok, c'est ça l'utilisation première. Mais faut lui apprendre au vieux, que beaucoup de monde en a fait un objet dériver d'une puissance divine. Moi-même en possède une. Mais je la sort pour les grandes occasions.

« P’pa ? Qu’est-ce que tu fous là ? »

A parce que le mec qui c'était permit d’interrompre ce combat qui promettait pourtant d'être sublime était le darron de ce môme ? Là, fallait que je me l'avoue, j'allais être un peu dans la merde quand même ! Je bouillais toujours de l’intérieur, mon sang ne s'arrêtait pas de pulser comme l'eau d'une cascade. Impossible de l'arrêter, pourtant il fallait que je me calme, c'était plus le moment de déconner. Surtout que c'était pas mon patron qui m'avait demander de taper ce mec, c'était venu de mon propre chef.

« Alors, toi…on va avoir une sérieuse discussion…Quant à vous, je peux savoir ce que cet idiot vous a fait ? Et puis, ça vous arrive souvent de vous battre contre des plus jeunes ? Non, Kakuto, tu la fermes pour une fois.
- Quoi qu'est-ce qu'il m'a fait ?! J'en sais rien moi ! »

Et c'était vrai, je ne m'en souvenait plus. Putain, pourquoi les pères de famille ça veut toujours des explications ? J'en ai jamais eut à fournir au miens, alors celui des autres ne m'en parlez pas ! Je fixais le mec avec de la rage dans l’œil. J'aime pas qu'on m'interrompe ! C'est compréhensible non ? Mais j'allais pas fuir non plus parce que l'adorer paternelle de ce morveux venait de ramener sa fraise ! J'avais ma fierté quand même. Mais pas encore d'explications à lui fournir pour autant, pour ça, il fallait que l'adrénaline qui parcourait mes veines se tarisse et que mon cerveau se remette en marche. Ou alors, je pouvait m'occuper des deux ?

Non, je ne pouvait pas, l'effervescence était entrain de me quitter, alors je commençait à regretter d'avoir engager le combat avec se gamin. Cerveau à la con ! Morale humaine merdique ! Laissez moi faire le Mal !





Dernière édition par Yutaka Tsuki le Ven 3 Juin - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Papa en colère ?! Oo [Demi-Lune]   Lun 16 Mai - 11:21

Blocage complet. alors qu'il était intervenu dans cette "bataille" qui au départ restée très intéressante, avant l'interruption de cette batte de baseball...Shigo avec sa réplique s'attendait à entendre un paquet d'insultes à l'égard de son fils "casse-cou(ille)". Mais voilà qu'une magnifique réplique avait suffit sa demande, plutôt abrupte. A l'entente de ces quelques mots, ce "J'en sais rien moi" repassait en boucle dans l'esprit du père de famille. Un mal de crâne certain était en train de s'emparer de lui, là, maintenant.
Se retournant partiellement vers son fils, le père Kyoshin remarqua que ce-dernier commençait à se carapater. L'attrapant par le col de sa chemise, il lui dit :


"Toi, tu ne vas pas filer comme ça mon coco. Qu'as-tu fait ?
- J'me souviens pas...sa tête me revenait pas, et j'l'ai provoqué ? Bof, j'en sais rien."


Lâchant un soupir à fendre l'âme...le mister remarqua que la foule curieuse commençait à s'impatienter. S'attendait-elle à ce que le combat reprenne après cette interruption ?
Dans tous les cas, notre "courageux" ingénieur reporta de nouveau son attention sur le rouquin qui lui faisait face. Quelque chose dans sa façon de parler laissait dire à Shigo que son fils ne s'attirerait pas que des amis avec ses points s'il agissait ainsi.


"Soit...je vous prie d'excuser mon fils, c'est un crétin fini lorsqu'il s'agit d'être sociable...et qui, je ne le crains, ne soit capable que d'user de ses poings pour parler.
- Hé !
- Un commentaire à ajouter peut-être ? Le terrain à côté de la maison est libre ce soir...compte sur moi pour te remonter les bretelles."
rajouta, avec un sourire un brin crispé, le paternel.

Vu la crainte du baseball d'une majorité de la fratrie Kyoshin...cette réplique était vu comme l'horreur suprême. Le vieux se donnerait volontiers...quoique...peut-être demanderait-il un brin d'aide à Luka et Lazar...son épaule l'élance vachement quand même. On ne l'a pas raté.
Enfin bon, le mister s'adressa à nouveau à son vis à vis, le regard déterminé. Il est vrai qu'il est probablement le plus vieux présent sur cette scène.


"Cependant, si vous ne pouvez lui pardonner et que vous voulez encore l'affronter...je vous demanderais d'aller sur un ring. Je refuse de voir mon fils se battre dans la rue pour des broutilles...mais rien ne me fait plus plaisir que de le voir sur un ring."

Bon, gardons sous silence le fait que cela va faire plusieurs mois que Kakuto se contente de s'entraîner en solitaire, et de se battre dans la rue...plusieurs mois qu'il n'a pas remit les pieds dans une salle de boxe...tout ça depuis la mort de sa "Mère".
A l'heure, actuelle, le blondinet semblait outré. Son père tenait toujours sa chemise...l'empêchant ainsi de se barrer en catimini. Cependant, là, il ne cherchait pas à fuir...mais à contredire. Quoique, en voyant le sérieux et une franche détermination dans le regard de celui qu'on connaît doux et gentil le stoppa...ne laissant qu'une expression d'incompréhension sur le visage du perturbateur.


"Sachez que si vous tenais vraiment à vous battre, là, maintenant...JE serais votre homme. Après tout, vous affrontez des plus jeunes que vous...un plus vieux ne devrait pas vous poser de problème de moral, non ?" rajouta l'homme, clairement déterminer à protéger son fils...ou plutôt, ses rêves mit sous "clés".

La foule, quant à elle...semblait excitée. Finalement, le combat se poursuivrait-il ? Ou non ? Seul le "chien fou" en face de Shigo avait la réponse à cela...et puis, même s'il se sait peut douer en combat, et même s'il a mal à l'épaule, disons-le...Shigo s'en fout. Son fils passe avant lui. Non ! Sa famille en générale passe avant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Papa en colère ?! Oo [Demi-Lune]   Ven 3 Juin - 16:05

Le vieux parlait, mais Yutaka ne l'écoutait pas, il s'en fichait royalement... Puis d'abord, qu'est-ce qu'il disait ce mec... ? Off non, ça ne le regardait pas, pas la peine d'écouter. Il était impatient, trépignait sur ses pieds. Ah, la tension avait chuter en lui, mais les derniers flots d'adrénaline n'étaient pas bien loin. Certains faisaient encore pulser son cœur à une vitesse folle. Une petite voix dans sa tête lui disait : «  Calme-toi Yutaka ; calme toi. Tu es face à un homme qui pourrait être ton père. Tu es face au géniteur de ce gamin arrogant qui t'a chercher querelle. Comportes toi en homme. Tu as passer l'âge de fuir. Tu es grand. Aller, montre-le. »

« Un commentaire à ajouter peut-être ? Le terrain à côté de la maison est libre ce soir...compte sur moi pour te remonter les bretelles.
Mais non, j'ai rien à dire ! »

Il s'écartait déjà de la piste. Il n'avait plus rien à faire ici après tout... C'était bon maintenant. Le combat engagé n'avait plus de raison d'être. Il fallait même partir tout de suite avant que ça ne tourne plus mal.

« Cependant, si vous ne pouvez lui pardonner et que vous voulez encore l'affronter...je vous demanderais d'aller sur un ring. Je refuse de voir mon fils se battre dans la rue pour des broutilles...mais rien ne me fait plus plaisir que de le voir sur un ring.
Un ring ? Et puis quoi encore ? Vous me prenez pour qui ? J'ai étais élever dans la rue, le ring c'est pas pour moi !  Puis comme vous dites, c'est des broutilles, je peux me casser maintenant ! »

Il c'était déjà retourner, prêt à partir, il avait fait volte face je vous dit ! Il n'avait plus du tout envie de trainer dans le coin. Ca ne servait plus à rien du tout ! Il allait oublier que ce gamin l'avait fait chier, qu'un gosse lui avait chercher des embrouilles dans le seul but d'avoir une baston pour ce défouler. Il en était certain. Il n'est pas si bête que ça Yutaka ! Mais je père c'était remit à parler.

« Sachez que si vous tenais vraiment à vous battre, là, maintenant...JE serais votre homme. Après tout, vous affrontez des plus jeunes que vous...un plus vieux ne devrait pas vous poser de problème de moral, non ?
Pardon ?! Je m'en vais ! Vous avez pas compris ?! J'ai rien contre vous, on m'a pas demander de vous casser la gueule, vous êtes pas sur la liste. Alors Tchao ! »

Il c'est à nouveau tourner. Cette fois était la bonne, il partie. Non mais c'est quoi ça ? Il arrive à avoir assez d'humilité pour partir et on le retient ? Ils sont frapper ces deux là ! Il choppe Benjiro au passage. Lui il va s'en manger une bonne pour avoir fait le lâche. Yutaka jette un dernier regard derrière lui. Il ne faudrait pas qu'on les suives. La foule le hue. Rien à foutre. Il commence à courir. Courir. Parce que courir, c'est simple. Qu'il c'est encore emporter pour rien. Qu'il a répondu à la provocation, qu'il n'a pas sut se calmer à tant. Il c'était promit d'arrêter ça pourtant.

« Putain je suis un abrutie ! »

Il était vraiment énerver. Mais contre lui même. Et il ne pouvait rien y faire...



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Papa en colère ?! Oo [Demi-Lune]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Papa en colère ?! Oo [Demi-Lune]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seigneurie de Tassin la Demi Lune
» Katana dégainer : coup en demi lune
» [News] Buste EE Indiana Jones (Gentle Giant) 2009
» T5 - Mandchourie - Pain de sucre et demi-lune
» T3 - Bouriatie - Pain de sucre et demi-lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Opus Luna ::  :: RP Abandonnés-
Sauter vers:  
Votez pour nous !
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com