AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akio || You realize the true feeling of "solitude".

Aller en bas 
AuteurMessage
Akio Kimera
Humain - Admin

Humain - Admin
avatar

Messages Messages : 82 Date d'inscription Date d'inscription : 15/05/2010

Feuille de personnage
• Âge: 22 ans.
• Relations:

MessageSujet: Akio || You realize the true feeling of "solitude".   Dim 28 Aoû - 12:11

Nouvelle Lune

Nom : Kimera
Prénom : Akio
Surnom : La salope
Âge : 22 ans
Date de Naissance: 2 Juin
Signe Astrologique: Gémeaux
Préférence Sexuelle : Homosexuel - Uke
Race : Humain
Emploi : Coiffeur et Prostitué
Demi Lune
Caractère :
Akio peut sembler un personnage à part, réservé, parfois étrange ou déroutant. Indépendant en apparence, il a du mal à vivre seul et aura besoin, sur un plan affectif, de pouvoir compter sur quelqu'un. Le foyer, l'environnement familial sont importants pour lui, et il fera tout pour en trouver l'équilibre et l'harmonie. Il aime le confort et un intérieur douillet, et il acceptera volontiers que quelqu'un d'autre que lui assure l'intendance, le quotidien: il lui faudra trouver une âme sœur qui ne néglige ni ses chemises ni la cuisine ! Que l'on prenne soin de lui et le voici le plus heureux des hommes. Sa réserve peut cacher un tempérament orageux. Son insatisfaction aidant, il se laissera parfois aller à des excès de colère, des explosions, brèves mais redoutables. Professionnellement, il recherche l'indépendance et parfois une certaine marginalité. Le principal est qu'il fasse ce qu'il veut, comme il le veut, et quand il le veut. Ne comptez pas sur lui pour des excès de zèle si le sujet ne le passionne pas, il ne fera aucun effort. La recherche intérieure, l'étude de la psychologie, de la parapsychologie, des religions satisferont son aptitude à comprendre, à analyser et à éclairer les autres. Il prodiguera son aide, certes, mais évitera cependant de trop s'investir personnellement.
Enfant, Akio se sentait assez seul, parfois incompris, malgré le charme et la gentillesse qu'il était convaincu d'avoir mais qui n'étaient pas toujours perçus par son entourage. Offrez-lui des jeux de société ou un zoo miniature, et il bâtira un roman ! Ne lui intimez pas d'ordres, car il a le sens inné de la justice et de l'équité. Dans le dédale de sa chambre, Akio savait exactement où se trouvait chaque chose. Tout se passait dans sa tête, et l'univers des rêves lui sert à l'âge adulte. Il sait aller à l'essentiel, même si les autres y perdent leur latin.

Akio est un idéaliste, il a besoin qu'on l'apprécie à sa juste valeur, qu'on l'aime et qu'on le lui dise. Plus il se sentira aimé et épaulé, plus il donnera le meilleur de lui-même, et cela sur tous les plans. Les atmosphères conflictuelles ne lui conviennent pas, il s'épanouit bien davantage dans l'harmonie, l'affection et l'amour. Son sens de la perfection peut le rendre très exigeant dans le choix de ses amis et relations, et il aura tendance à refaire régulièrement son carnet d'adresses. Quant à ses silences prolongés, ne lui en veuillez pas, il vous aime toujours, mais il oublie de vous le dire !


Particularités :
Akio possède plusieurs petits tatouages: Un chat qui s'étire sur la cheville gauche, une phrase à sa nuque: "Catch me if you can...", et des arabesques le long de sa hanche droite, se terminant sur sa fesse.
Pleine Lune
Histoire :
Enfant unique, Akio naquit au sein d'une famille modeste. Son père travaillait comme entrepreneur immobilier, et sa mère était cuisinière dans un petit restaurant. Il ne connut pas d'énormes bouleversements, ayant toujours vécu à Tokyo. Il était très apprécié de ses amis, il n'était ni trop sage, ni trop turbulent. Un enfant normal dans une vie tout-à-fait banale. Mais plus Akio grandissait, plus il ressentait une certaine attirance pour les garçons. A ses douze ans, ne se sachant pas encore homosexuel, il eut droit à son premier baiser d'un ami qui avait reçu un gage à un jeu. Akio n'avait pas détesté cela. Au contraire, et avec le temps, il se fit une raison. A quinze ans, il sut vraiment ce qu'il désirait: les hommes, et rien d'autre. Les filles de son lycée ne l'avaient jamais attiré. Il était resté dans le complexe d’œdipe, jusqu'à ce que sa mère tombe malade.

Très vite, la famille se déchira. Akio jonglait entre son père qui avait sombré dans l'alcool, et sa mère hospitalisée. Un souhait naquit dans la tête de l'adolescent: Sauver sa mère. Alors il se lança, corps perdu, dans la médecine. Il changea totalement de section, avant de décrocher in extremis son diplôme du lycée, n'ayant jamais été un bon élève. Influencé par son père, Akio se mit à boire et à fumer, adorant toutes ces liqueurs. Il commença à se tatouer le corps, commençant fort avec des arabesques sur sa hanche, se terminant sur sa fesse. Fesse qui ne resta pas pure très longtemps puisqu'Akio connut sa première expérience sexuelle avec un homme dans un bar. Il avait trop bu et s'était laissé aller à la débauche. Dès lors, le jeune homme alors âgé de dix-neuf ans découvrit le monde des Démons, car son amant était lui-même un Scrounger, démon apparenté aux insectes. Il ne revit plus celui qui avait pris sa virginité. Mais une profonde cicatrice demeura dans le cœur d'Akio. Tokyo grouillait de Démons plus abominables les uns que les autres.

Akio allia sa découverte avec les études. Il ne fit aucun effort pour progresser, et finit recalé aux examens. Tout espoir de sauver sa mère semblait évanoui. Il prit sa vie en main et décida d'un coup de tête de quitter le cocon familial. Il se mit donc en quête d'une colocation, et il tomba sur une annonce. En lisant la description et le prix, Akio alla à la rencontre de son futur compagnon: Satoru Shugo. Lui aussi était plus jeune que lui, mais il s'en fichait éperdument. Dès les premiers mois, ils s'attirèrent l'un à l'autre jusqu'à conclure, entretenant une nouvelle relation. Pour payer sa partie du loyer, il se reconvertit dans la coiffure, décrochant un boulot à quelques pâtés de maisons. Cela fait un an qu'Akio vit avec Satoru, sortant à la fois avec son colocataire et parcourant les bars pour finir dans le lit des autres. Il n'oublie pas ses parents à qui il rend visite quelques fois, que ce soit à l'hôpital ou le cocon familial. Akio est devenu la proie de nombre de Démons, et son plus grand secret est sans doute le fait qu'il fait partie d'un réseau de prostitués depuis deux ans. Deux ans où il offre son corps aux autres pour les biens de son proxénète: Jyuushirô. Il a accepté de rejoindre ce réseau car même s'il bossait en tant que coiffeur, il n'a jamais assez pour vivre convenablement. Alors Akio passe souvent les soirées à la boîte que tient son patron pour faire son boulot. Ce qu'il sait, c'est qu'il ne le dira jamais à Satoru et même si ce n'est pas honnête ce qu'il fait, il est toujours choyé par Jyuushirô. Il sait que c'est un Scrounger et il n'en a pas peur du tout. Il n'est pas trop ami avec ses "collègues de travail", il fait souvent bande à part. Mais il ne sait pas du tout s'il rapporte assez de chiffre pour son patron.
Lune Gibbeuse
• Prénom: La flemme de vous le donner D8
• Âge: 18 ans
• Votre expérience rp : Je fais du rp depuis 6 ans
• Comment avez-vous connu le forum? Oulà, y'a longtemps
• Référence de l'Avatar : Des fanarts.
• Code du règlement : La bonne blague ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Akio || You realize the true feeling of "solitude".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feeling Drained est arrivée!
» Feeling drained , ses différents visages
» True blood
» Le retour de Cérès (Feeling Drained)
» L'arrivée de feeling Drained chez Sandra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Opus Luna ::  :: La Fosse aux Âmes :: Les Champs-Elysées-
Sauter vers:  
Votez pour nous !
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit